Déménager en fin d’année : la taxe d’habitation
27 Nov

Déménager en fin d’année : la taxe d’habitation

Vous devez vous acquitter de la taxe d’habitation pour le logement que vous occupiez au 1er janvier de l’année de référence. Déménager en fin d’année peut être une bonne solution… ou pas. Tout dépend du montant de la taxe concernée par l’ancien et le nouveau logement.

Dispense de la taxe d’habitation : une simple histoire de date

Pour être redevable de la taxe d’habitation, il faut habiter dans son logement au 1er janvier. Il suffit donc de ne pas avoir de logement ce jour-là pour y échapper. De nombreuses personnes usent de ce subterfuge tout à fait légal et choisissent de déménager en fin d’année pour n’emménager dans leur nouveau logement que quelques jours plus tard, soit après le 1er janvier.

Cela explique en partie pourquoi cette période de l’année est ultra chargée pour les sociétés de déménagement. Pour ne pas avoir à payer cette taxe, encore faut-il avoir la possibilité d’être hébergé par des proches durant cette période charnière de quelques jours.

Taxe d’habitation et déménagement : choisissez le moment opportun

Vous pouvez réaliser des économies substantielles même si personne ne peut vous héberger entre le déménagement et la nouvelle installation. Dans ce cas, choisissez une date de déménagement de façon judicieuse pour que ce soit rentable d’un point de vue fiscal. Commencez par vous livrer à une petite étude comparative des taxes d’habitation pour le logement que vous quittez (logement 1) et pour celui que vous allez intégrer (logement 2).

Deux cas de figure sont possibles :

– La taxe d’habitation du logement 1 est inférieure à celle du logement 2 : déménagez après le 1er janvier pour payer la taxe la moins chère.

– La taxe d’habitation pour le logement 1 est supérieure à celle du logement 2 : déménagez avant le 1er janvier afin de ne pas avoir à payer une année de plus la taxe d’habitation pour votre ancien logement.

Changement de logement : attention de ne pas payer deux taxes d’habitation

Il est vivement recommandé de veiller à ce que l’ancien bail soit bien résilié avant que le nouveau bail ne commence. Ce conseil vaut bien entendu si vous déménagez en fin d’année. A un jour près, la note peut s’avérer salée car si l’ancien bail et le nouveau se chevauchent, vous devrez vous acquitter de la taxe d’habitation pour votre ancien logement et de la taxe d’habitation pour votre nouveau logement.

Pour votre déménagement, vous pouvez compter sur les professionnels de Proconcept Déménagement. Ces derniers assurent le transport des meubles mais vous conseillent à chaque étape du projet.

© Proconcept Demenagement 2016

Création CEDICOM