Acheter dans l’ancien, que faut-il vérifier ?
26 Avr

Acheter dans l’ancien, que faut-il vérifier ?

Lorsque l’on souhaite investir dans un bien immobilier, il faut faire un choix : acheter neuf ou investir dans l’ancien. Si vous achetez un logement neuf, vous bénéficiez de garanties et de frais de notaire réduits. Si vous achetez dans l’ancien, vous pouvez profiter d’un emplacement plus attrayant, notamment en centre-ville mais aussi de biens uniques. Que faut-il vérifier avant d’acheter dans l’ancien ? Voici quelques réponses.

Vérifier l’état extérieur

Que vous achetiez une maison ou un appartement, il est essentiel de bien inspecter l’extérieur du bâtiment. Vous devez vous assurer que la toiture soit en bon état, que les murs ne soient pas fissurés, que les fenêtres et les portes ne soient pas trop vétustes, etc. Il peut être intéressant de vérifier les allées car parfois les racines d’arbres les endommagent. Selon vos exigences, vous pourrez vérifier l’état des dépendances, des espaces extérieurs et même des éventuels équipements comme le portail, la terrasse ou la piscine.

Les vérifications à l’intérieur du logement ancien

Une fois à intérieur du logement, plusieurs vérifications sont également à effectuer. La première est l’humidité. Si des traces sont présentes sur les murs, c’est que la maison n’est pas saine. Vérifiez les murs, les sols, les pièces d’eau, le système électrique, les ouvertures et l’état des radiateurs.
La superficie d’un logement est importante car souvent, dans les annonces, elle est fausse ! Il faut distinguer la surface habitable, de la surface au sol et de la surface loi Carrez. La surface au sol ne tient pas compte de la hauteur de plafond. La surface habitable ne tient pas compte des greniers, des caves, des combles ou encore des remises. La loi Carrez si !

Les alentours et la copropriété

Prenez le temps de vous balader dans le quartier, questionnez les commerçants et les habitants. Il est conseillé de visiter le bien à différentes heures de la journée pour vérifier l’insonorisation ou encore la luminosité. Si vous achetez en copropriété, renseignez-vous des frais et vérifiez l’état des parties communes.

Une fois que vous aurez trouvé votre bien immobilier dans l’ancien, n’hésitez pas à prendre contact avec les équipes de Proconcept. Grâce à notre savoir-faire, nous vous accompagnerons à chaque étape de votre déménagement dans le neuf comme dans l’ancien.

© Proconcept Demenagement 2016

Création CEDICOM