4 conseils pour éviter les douleurs musculaires liées au déménagement
28 Juin

4 conseils pour éviter les douleurs musculaires liées au déménagement

Un déménagement même s’il présage de nouvelles opportunités est une étape traumatisante aussi bien pour l’esprit que pour le corps. En effet, un déménagement se déroule sur une ou plusieurs journées ; le corps est alors très sollicité, tout particulièrement certaines parties qui peuvent être rendues sensibles en cas de mauvaises postures (dos, nuque, genoux etc.). Voici un petit guide afin d’éviter les douleurs musculaires liées au déménagement.

Une bonne préparation pour éviter les douleurs musculaires

Il est très important de bien manger avant de commencer un déménagement. En effet, le portage d’objets, parfois très lourds peut vous faire perdre beaucoup d’énergie. De fait, il convient de manger des sucres lents avant d’entamer le déménagement. Par ailleurs, il serait judicieux de s’échauffer un peu en veillant à bien faire travailler les articulations tels que les poignets, les genoux ou les chevilles. Elles seront très sollicitées durant la journée de déménagement, il faut donc les préserver.

Prendre soin de son corps durant l’effort du déménagement afin de contrer les douleurs musculaires

Les allers et venues, les poids à porter, les marches à monter et à descendre, les genoux à plier, déplier etc. vont vous épuiser. Pour tenir toute la journée et éviter les douleurs musculaires, il est impératif de boire très régulièrement. Si vous avez un petit coup de fatigue, reposez-vous un moment et mangez des sucres rapides.

Que faire après le déménagement pour éviter les douleurs musculaires ?

Une fois que le déménagement est terminé, il vous faudra un peu de repos avant de tout nettoyer et de ranger. Pour ce faire, faite une bonne nuit de sommeil, reposez vos jambes et ne sollicitez pas vos muscles. Juste après l’effort et avant que les premiers symptômes n’apparaissent, vous pouvez faire des étirements : étirez le dos, les jambes, les bras. Finissez la séance d’étirements en massant vos poignets, vos mollets, vos cuisses. Vous pouvez utiliser de l’huile végétale, une crème anti-inflammatoire ou encore de l’arnica. Enfin, pour éviter que les douleurs ne soient trop vives, vous pouvez aussi prendre en prévention de l’aspirine ou un anti-inflammatoire légers ; demandez au préalable conseils à votre médecin ou à votre pharmacien.

J’estime le coût de mon déménagement professionnel

© Proconcept Demenagement 2016

Création CEDICOM